Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Centre Inffo, 17e UHFP : « La compétence à la portée de tous ! » – Biarritz

29 janvier - 31 janvier

1560€

5 grands axes stratégiques pour rendre plus proche des personnes l’offre d’orientation, de formation et de développement des compétences :

  1. Le défi du digital : Nous sommes entrés dans l’ère de l’intelligence artificielle et de la Data qui imposent aux organisations de revoir leur stratégie, faire évoluer les métiers, optimiser les ressources pour proposer une meilleure réponse au client.Si le digital est souvent présenté comme un outil incontournable, la transition digitale n’en est pas moins subtile à mettre en œuvre.
    • Comment la formation à distance peut-elle favoriser la proximité ?
    • Qu’en attendons-nous vraiment ? Pour quels usages ? Auprès de quels publics ?
    • En quoi les pratiques RH évoluent-elles sou l’impulsion du digital ?
    • Comment éviter que les publics déjà fragilisés ne décrochent en raison du recours au tout digital ?
    • Comment le digital se met au service de la pédagogie et des parcours professionnels ?
  2. La personnalisation des services : A l’heure actuelle, il n’y a pas de formation professionnelle sans personnalisation des services offerts : meilleure prise en compte des besoins des personnes, adaptation à chacun des modalités d’apprentissage et des contenus, digitalisation des services devenus accessibles à tout moment en tout lieu …  Autant d’évolutions que vient parachever l’application CPF, qui donne la main à chaque utilisateur pour initier, choisir et conduire sa propre démarche formation.
    Mais la personnalisation des services ne suffit pas à garantir l’effectivité de la formation : pour beaucoup, apprendre ou développer ses compétences ne relève pas d’une démarche spontanée ou naturelle.
  3. Les territoires, porteurs et accélérateurs de compétences : Depuis plusieurs mois nous assistons à un recentrage du pilotage de la formation au niveau national. Pourtant les réponses à apporter pour le développement économique et le déploiement des programmes de développement des compétences trouvent leur ancrage au niveau territorial.

    Le territoire régional et même infra régional est et demeure le lieu où :

    • Une gestion prévisionnelle des emplois et compétences doit aider à prendre les bonnes décisions.
    • L’individu construit son parcours, et où ses interlocuteurs emploi-formation doivent faciliter cette construction.
    • Les acteurs locaux doivent se coordonner.
    • Les réponses apportées tant à l’individu qu’à l’entreprise doivent rester localisées et correspondre à un souhait de proximité géographique.
    • 4. La situation de travail productrice de compétences : Les process RH à l’œuvre dans l’entreprise s’appuient désormais sur de nouvelles approches :
      1. Faire découvrir ses métiers par des approches immersives.
      2. Recruter sur les soft skills ou par le biais de mises en situation professionnelles.
      3. Développer les compétences sur la base de l’activité réelle, que ce soit dans des dispositifs de  formation en alternance aussi bien que dans des AFEST ou des communautés d’apprentissage.

      5. Le dialogue social levier de compétitivité : La loi accorde une place centrale aux partenaires sociaux dans le champ de l’orientation et de la formation et plus largement du développement des compétences. Désormais, ceux-ci sont des acteurs incontournables de certains dispositifs et outils (ProA, certification, apprentissage, CPF de transition …) et le dialogue social sur le développement des compétences a pris une importance accrue sous l’impulsion des ordonnances Travail de 2018.

      Dans ce contexte :

      • Comment se mettent en œuvre les nouvelles modalités de pilotage de l’apprentissage ?
      • Comment les branches professionnelles se saisissent-elles de leurs nouvelles prérogatives en matière de développement des compétences ?
      • Comment le dialogue social et la concertation peuvent-ils se structurer comme instruments au service du développement des compétences dans les territoires ?
      • Sur quels nouveaux outils et dispositifs s’appuyer ? Comment les mobiliser ?
      • Quel rôle les entreprises peuvent-elle jouer pour promouvoir les métiers et les secteurs d’activité ?
      • Comment les CFA de branche ou d’entreprise issus de la loi peuvent-ils devenir des terrains d’innovation dans la relation formation-emploi ?
      • Comment promouvoir l’accès de tous aux compétences de base et s’inscrire ainsi dans une société plus inclusive ?La situation de travail, productrice de compétences : L’accélération des cycles de production et d’innovation oblige les entreprises à revoir leurs modes de recrutement et d’actualisation des compétences collectives et individuelles dont elles ont besoin pour rester compétitives.

Détails

Début :
29 janvier
Fin :
31 janvier
Prix :
1560€
Site Web :
https://uhfp.centre-inffo.fr/2020/

Lieu

Biarritz
Biarritz,

Organisateur

Centre Inffo
Site Web :
https://www.centre-inffo.fr/